Mr Gaga : roi de la danse

– Tomer Heymann ; 2016 –

Mr Gaga, décrit le parcours du chorégraphe israélien Ohad Naharin. Une oeuvre pleine d’énergie, passionnante et libératrice.

Hymne à la danse

Le documentaire de Tomer Heymann se penche sur le parcours du chorégraphe Ohad Naharin, créateur d’une danse aujourd’hui devenue culte : le Gaga. Orchestré autour de vidéos des répétitions et représentations de ses spectacles, le film dresse le portrait du chorégraphe à travers les témoignages de ses proches et collègues. L’exigence de l’artiste sont visibles dans les remarques qu’il adresse à sa troupe, constamment placée sous son regard vigileant et critique.

Ce qu’on retiendra de ces performances hors-normes, c’est tout d’abord l’originalité de ces chorégraphies, faites de fragilité et de puissance. La danse gaga est comme un hommage à la vie, sans cesse en mouvement mais toujours sur le fil, faite de chutes et de reprises, en constante instabilité. Ces chorégraphies semblent cathartiques, tant pour les danseurs que pour le public, touché par cette énergie communicatrice.

Ce documentaire montre également le pouvoir que possède l’Art sur le réel. À travers ses spectacles, l’artiste véhicule ses valeurs et les transmets au monde. Il est intéressant de voir l’Art s’imposer dans la sphère religieuse et politique, fédérant le peuple contre les dérives de ces deux autorités. En assumant ses choix esthétiques, Ohad Naharin a été érigé en figure de prou d’un mouvement émancipatoire conséquent, tant en Israël qu’aux Etats-Unis, nations soumises à des diktats moraux, secouées par les danses effrontées du chorégraphe.

mr_gaga__sur_les_pas_d-ohad_naharin__photo_4_©gadi_dagon_.jpg

Le portrait touchant d’un homme de talent

Mr Gaga s’intéresse à la création d’une danse originale, mais également au parcours de l’artiste qu’est Ohad Naharin. La vocation du chorégraphe relève d’une tradition familiale dans laquelle il a baigné dès sa naissance. Alors que les mots manquaient, les gestes sont devenus un moyen de communication, pour signifier ses joix mais aussi surpasser ses peines. Les vidéos amateurs s’enchaînent, livrant les images émouvantes d’une famille unie, rappelant les disparus à la vie et à la mémoire d’Ohad. Sur le visage habituellement dur et fermé de l’artiste se dessine un sourire plein d’une nostalgie attendrie, livrant un portrait plus intime de cet homme au public.

Cette sensibilité se reflète dans les danses de l’artiste, qui traduisent une sensibilité habituellement cachée sous la maîtrise. Son parcours d’autodidacte, refusant de se conformer aux normes qu’on tentait de lui imposer, fait de lui un artiste à part entière dans le monde de la danse. Sa capacité à étonner mais également à fédérer, font de lui un chorégraphe reconnu et soutenu par ses pairs. Il est toutefois dommage de ne pas découvrir plus en profondeur ce qui fait l’originalité de son art et de n’avoir de celle-ci que des images sans réelle analyse. Le documentaire s’attarde plus sur le destin du chorégraphe qu’à son travail en soi, ce qui nous laisse comme un goût d’inachevé une fois le rideau tombé.

mr_gaga__sur_les_pas_d-ohad_naharin__photo_1_©gadi_dagon_.JPG

En bref :

Pour conclure, Mr Gaga est un film passionnant pour qui s’intéresse à la danse et à l’art en général. Sa bande originale, rythmée et entraînante contribue à l’immersion du public et vient appuyer l’oeuvre du chorégraphe. La puissance des représentations, le talent des danseurs et la sagesse d’Ohad ont grandement marqué mon esprit. Je recommande vivement ce film, hymne à l’art mais aussi à la joie, à la vie et à leur expression. En salle actuellement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s